Une image optimisée vaut 1000 mots-clés


Une image optimisée vaut 1000 mots-clés

Les clichés ont la peau tenace, et avec eux des idées préconçues qui peuvent nuire au référencement. Si le dicton « Le contenu est roi » est bien évidemment toujours vrai, il serait dommage de ne pas prendre en considération une autre forme de format toute aussi puissante : les images et illustrations.

C’est devenu le mot d’ordre de nombreux référenceurs, mais ce n’est pas forcément un réflexe chez toutes les personnes en charge de la rédaction, l’optimisation, ou la publication web. De trop nombreuses images et photos présentes sur les pages web ne sont pas optimisées, privant leurs propriétaires d’une source de trafic pourtant non-négligeable.

Angie Engage vous propose 5 conseils pour soigner le SEO de vos images. Un pari qui s’avèrera payant à tous les coups.

N’ayez pas les yeux plus gros que le ventre.

Il n’y a pas que la taille qui compte. Il y a le poids aussi. Des images trop lourdes pénaliseront la vitesse de chargement de votre site, et par conséquent la visibilité de votre site. Afin de limiter le poids de vos images, pensez à adapter leurs tailles à la façon dont elles seront publiées sur votre site.

Ainsi, si le format final de votre image est de 500×500 pixels sur votre page web, il est inutile d’utiliser une image de 2500*1500 pixels, dont le poids sera inutilement lourd.

On considère généralement une image supérieure à 100ko comme lourde, mais pensez à prendre considération la totalité des illustrations présentes sur une page afin de vérifier si le poids risque de vous pénaliser auprès de Google.

ALT aux oublis !

Vous pensez toujours à vos balises <title> et <meta description>, et c’est une bonne chose. Mais qu’en est-il de l’attribut ALT présent dans vos balises <img> ?

Comme les autres zones chaudes présentes sur la page, l’attribut ALT représente une opportunité supplémentaire d’optimiser vos pages pour un ou plusieurs mots-clés spécifiques. Cet attribut représente à la fois une bonne possibilité d’améliorer votre SEO, mais aussi d’assurer une meilleure compréhension aux utilisateurs si vos images ne s’affichent pas en cas de problème technique.

Afin de remplir aux mieux vos attributs ALT sans tomber dans la sur-optimisation, pensez à décrire simplement ce que représente votre image, en y mettant en évidence votre mot-clé principal pour la page en question.

exemple d'attribut alt pour image optimisée
Extrait d’un attribut ALT dans le code source

A chaque image son type.

PNG, JPG, GIF : il existe de nombreux formats d’images disponibles, et ceux-ci doivent être utilisés en fonction de l’objectif de votre image.

Chaque format présente ces propres caractéristiques. Ainsi le format GIF, plus léger, pourra être utilisé pour des images de tailles réduites comme les vignettes ou les icones présentes sur vos pages.

Au contraire, les images principales de votre site pourront être sous format JPG ou PNG afin de leur assurer une qualité optimale et de plaire à vos visiteurs.

Indexez vos images !

Avec de plus en plus d’interactivité sur les sites web, de nombreuses images se retrouvent aujourd’hui intégrées à des galeries Javascript ou dans des pop-ups. Dans ces cas précis, il peut être difficile pour les robots des moteurs de recherche d’identifier vos images et de les référencer. Une perte de trafic potentiel importante, qu’il est fort heureusement possible de contourner.

Avec la mise en place d’un sitemap d’images, vous augmentez vos chances d’indexation de vos images par les moteurs de recherche, et par conséquent leur référencement dans les pages de résultats.

Faite la chasse aux voleurs

Si vous avez créé l’illustration parfaite, que votre optimisation est efficace, et que celle-ci attire du trafic sur votre site, vous avez gagné le gros lot. Pour autant, votre mission ne s’arrête pas là. Afin d’éviter que d’autres profitent de cette source de trafic, pensez à vérifier que votre image n’est pas utilisée ailleurs sur Internet.

Et encore une fois, les nouvelles technologies sont là pour vous aider : en utilisant un logiciel de recherche inversé comme Image Raider, vous pourrez découvrir si d’autres sites utilisent votre image sans votre consentement.

La problématique de l’optimisation des images s’applique particulièrement à certains secteurs ou domaines d’activité sur Internet. Que ce soit les fiches produits d’une plateforme e-commerce, qui mettent en avant de nombreuses photos descriptives, ou encore les pages d’un site de bd en ligne.

Mais même si votre site ne dispose que de quelques images, il est crucial d’y apporter un soin tout particulier lors de leur optimisation. Selon certaines études, entre 20 et 60% du trafic organique d’un site peut provenir des images si celles-ci sont correctement optimisées. Vous hésitez encore ?!

 

Thomas
Je m'appelle Thomas Bordier et travaille dans le Marketing Web depuis plus de 18 ans avec comme principale activité, la gestion des places de marché Exapro. Spécialisé en Webmarketing et en référencement Internet, je propose mes services de consultant à plusieurs partenaires privilégiés.

Write a Comment