Actu de la Chambre de commerce franco-tchèque

Balyst a été mandaté par la Chambre de commerce franco-tchèque pour implanter un site dynamique que l’équipe peut elle-même facilement mettre à jour.  Ce sous-domaine, actu.ccft-fcok, traite des actualités en République tchèque mais aussi de la vie bien remplie de la Chambre.

 

Site actualités de la Chambre de commerce franco-tchèque

Après plusieurs réunions, il a été convenu qu’une solution CMS telle que WordPress, serait la plus adaptée au besoin de flexibilité et d’autonomie pour la publication de contenu.  En effet, la Chambre travaille sur de nombreux axes: support aux sociétés, animation d’une communauté de membres et création d’évènements à thématiques, formations bilingues et bien d’autres services encore.  Elle publie entre autre un magazine papier très populaire, « Contact », et dont les articles n’étaient jusqu’à alors que brièvement disponibles en ligne sous forme de PDF.

Une des principales réflexions a porté sur l’aspect multilingue de ce site.  Il a été décidé:

  • le nom de domaine reprendrait celui du site corporatif et sera donc décliné en un sous-domaine.  La principale raison est la facilité de gestion interne.  Cela pose toutefois le problème d’une extension en .Cz pour du contenu francophone ce qui ne facilitera pas le référencement.  Toutefois, la force du site corporatif devrait palier le problème.  En outre, la Chambre lancera prochainement une grande campagne de liens auprès de ses propres membres en leur proposant des boutons certifiant qu’ils font parti de la CCFT.  Ces nombreux liens de qualité permettront une rapide indexation et certainement un positionnement optimal.
  • le widget choisi pour la version multilingue est Polylang qui est resté gratuit, à l’opposé de WPML qui est maintenant relativement cher.  Une difficulté de plus car le thème sélectionné et acheté supporte mal la gestion des langues.  Les fichiers .po et mo. sont restés confondus et en raison d’un budget initial limité, une solution intermédiaire a pour l’instant été adoptée jusqu’au lancement du site.
  • Le site doit donc maintenant être très prochainement ouvert aux moteurs de recherche mais faire aussi l’objet d’une campagne de newsletter ciblée auprès des membres de la Chambre.

C’est donc un site multilingue provisoire à qui est promis un trafic relativement important,  maintenant accessible en ligne.  Un fort effort de débugguage et d’optimisation sera effectué dans la foulée.  Ce qui soulève une éternelle question: faut-il commencer tôt une mise en ligne pour une indexation précoce ou patienter jusqu’à avoir un produit fini et optimisé.

Et vous, qu’en pensez-vous?

 

Write a Comment