Traductions, un possible contenu dupliqué en SEO?


Traductions, un possible contenu dupliqué en SEO?

Une question revient souvent en référencement international:  « Est-ce que du contenu traduit peut être considéré comme dupliqué par Google? ».

C’est une question sensée en effet.  Les avancées technologiques de Google en terme d’analyse de texte lui permettent de rapidement détecter un contenu similaire, quelque soit la langue.  Matt Cutts répond toutefois dans une vidéo du 18 août 2011 que cela ne déclenche pas de pénalités en référencement si c’est effectué proprement.

Traductions de vos contenus pour vos sites

 

La traduction S.E.O. de qualité

C’est du bon sens et vrai pour le contenu d’une langue unique.  Un bon texte est un texte écrit avec soin, composé de contenu de qualité et thématisé (le fameux « le Contenu de qualité est roi »).  Tout comme vous devez vous efforcer de bien rédiger vos articles et vos textes de site, il faudra effectuer une traduction de qualité pour vos versions internationales.  Si vous ne maîtrisez pas parfaitement la langue, ne tentez pas de traduire vous même mais recrutez plutôt un traducteur à la hauteur de la complexité de votre contenu.

Pourquoi à la hauteur?  Parceque si c’est un simple article de blog, la plupart des natifs pourront vous le traduire avec une qualité et une formalité acceptable.  Si toutefois, vous avez du texte spécialisé, légal ou technique, il faudra faire appel à un spécialiste.  L’extrême est bien sûr de la traduction technique ou scientifique que peu de traducteurs sont capables d’effectuer avec succès (oui, c’est difficile de transcrire un texte que vous ne comprenez pas dans votre propre langue).

Pour trouver vos traducteurs, il existe une foule de places de marché freelance.   Vérifiez donc juste le niveau de vos sous-traitants et méfiez-vous des prix cassés: le sous-traitant passera le temps qu’il jugera utile selon la contrepartie financière qu’il reçoit et si vous avez fait appel à lui, c’est que vous aurez peut-être du mal à valider la qualité de son travail.

Vérifiez la compétence de vos traducteurs

Le cas des traductions automatisées

Google Translate, Bing Translator et d’autres vous proposent des traductions automatisées.  Matt Cutts met en garde contre cette génération de contenu qui sera considérée comme du spam. La qualité de ces solutions de traduction, même ayant grandement évolué ces dernières années, n’est pas à la hauteur des attentes de vos internautes (vous reconnaissez immédiatement ces textes mal foutus, remplis de non-sens, de mots à double connotation…).

Le conseil est donc, au lancement d’une nouvelle langue, de générer le contenu mais d’en bloquer l’accès par votre robot.txt jusqu’à ce que vous ayez utilisé une traduction propre effectuée par un professionnel.

La traduction automatisée de vos contenus est un risque SEO

 

La vidéo de Matt Cutt répondant à la question « des traductions multilingues d’un contenu à travers différents sites web peuvent-elles déclencher la pénalité de contenu dupliqué? »

Source GoogleWebmasterHelp

Thomas
<p>Je m’appelle Thomas Bordier et travaille dans le Marketing Web depuis plus de 12 ans avec comme principale activité, la gestion des places de marché Exapro. Spécialisé en Webmarketing et en référencement Internet, je propose mes services de consultant à plusieurs partenaires privilégiés.</p>

Write a Comment