Depuis quelques années s’est installé chez certaines Agences publiques un profond changement culturel qui se ressent notamment dans leur manière de communiquer avec leur audience respective.
A l’heure de la digitalisation et des procédés liés aux nouvelles techniques de communication il est plus que jamais important pour les Agences publiques de profiter de cette opportunité pour véhiculer leur message de la façon la plus opportune.

Transformer les institutions publiques à l’ère du digital

Il y a presque moins d’un an, on apprenait que Pôle emploi lancé son Emploi Store (une plateforme de service web et mobile pour les demandeurs d’emploi, étudiants ou stagiaires de la formation continue).

Avec plus de 80% des demandeurs d’emploi utilisant Internet on peut comprendre pourquoi le Pôle emploi avait décidé de franchir le cap de sa transformation digitale. Mise en ligne en juillet 2015 pour garantir plus de services et d’outils dans une plateforme interactive ce dernier s’est d’ailleurs récemment rapproché de ManagerDeTalents (plateforme de mise en relation des professionnels de la communication) qui revendique aujourd’hui plus de 15 000 travailleurs indépendants et clients. De quoi pouvoir proposer plus d’emploi et espérer une amélioration de la courbe du chômage en France.

Plateforme Emploi Store du Pôle Emploi

Aucun domaine d’activité n’échappe à la transformation numérique

D’autres agences et principalement des services publics comme la RATP font leur révolution numérique. Cette démarche de la part de la Régie Autonome des Transports Parisien est avant tout de faciliter l’expérience et le quotidien des usagers. Elle a lancé d’ailleurs plusieurs services comme l’application pour mobile « monRERA » afin de sensibiliser l’information des voyageurs et qui sont regroupés dans son portail « RATP Apps » disponible également sur son site ratp.fr

Interface de l'application de la RATP

Dans un autre registre, l’Agence de biomédecine donne le « la » dans sa communication au travers de campagnes de communication ciblées et interactives concernant ses combats comme les dons de gamètes ou encore des informations interactives liées à l’univers de la bioéthique par exemple. Le site de l’Agence de biomédecine (agence-biomedecine.fr) propose d’ailleurs un portail numérique ciblé pour chaque audience (professionnel, institutionnel et grand public).

Portail de l'Agence de biomédecine et de la bioéthique

Un enjeu national de compétitivité

Le numérique est donc devenu un « bouclier » face à une conjoncture pour le moins instable. L’innovation par le biais d’Internet est donc une opportunité non négligeable pour les institutions publiques afin de sensibiliser et faciliter l’expérience utilisateur de chaque citoyen. Cette révolution est d’autant plus importante sachant que 70% des internautes sont des utilisateurs quotidiens et que l’accès à l’Internet mobile double chaque année.
Ces chiffres sont donc une preuve de plus que toute organisation offrant un service, doit fortement tirer profit de cette « agitation ». Cela peut impact de manière transversale tout secteur d’activité.

Conclusion

Les agences publiques font donc face à d’importants défis au quotidien, avec un monde et des habitudes qui changent il est indispensable de s’adapter pour améliorer la qualité de service et offrir aux utilisateurs une interaction optimale, rapide et efficace.
Ce que l’on peut retenir de ce changement est qu’il est très profitable pour les institutions publiques mais également pour les entreprises privées. Ces changements s’inscrivent également dans une stratégie managériale axée sur le développement d’e-services orchestrées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *