Stratégies en SEO: les langues comme contournement

Si l’on veut appuyer sur la différence entre le Webmarketing et le réfèrencement, c’est certainement l’idée de « stratégie » qui ressort comme étant la limite entre les deux.

En stratégie, vous analysez votre environnement et vos forces pour prendre des décisions sur la direction à prendre avec des échéances plus lointaines.  C’est la fameuse analyse « SWOT » dont les écoles de commerce raffolent.

Parlons donc un peu de stratégies Webmarketing en incluant la dimension internationale et le problème des langues qui vient avec.

Schéma explicatif des stratégies de SEO multilingue

En essayant de synthétiser l’idée de stratégie frontale versus une stratégie de contournement, j’ai voulu intégrer la possibilité d’utiliser les langues pour vous ouvrir une nouvelle audience pour vos sites Web.  Voici un schéma illustrant les possibilités qu’offrent la combinaison des deux.

Stratégies de contournement en référencement linguistique

 Source: Balyst©2013 – voir la version haute qualité du schéma des stratégies de référencement multilingue

Stratégies de thématiques et mots-clés

Commençons par le concept le plus connu en référencement, l’étude des thématiques et mots clés.  Là, vous:

  1. Analysez votre activité, trouvez vos mots clés,
  2. Déterminez la compétition sur chacun d’autres eux,
  3. Vous décidez d’attaquer des mots clés populaires de front pour vos principales pages (ce que vous considérerez comme étant votre tête de traîne cible),
  4. Créez du contenu sur de nombreuses expressions diverses pour étendre votre auditoire (vous travaillez alors votre longue traîne).

Rien de nouveau, vous le faites plus ou moins activement, parfois en vous reprochant de ne pas être aussi structuré que vous le devrez.  Et c’est pas plus mal! Surtout si cela vous donne du temps pour rédiger plus de contenu.

Choix de mots clés: attaquer de front ou par les flancs

C’est aussi déjà une stratégie de contournement que vous opérez sans vraiment le savoir.

Donc, en référencement traditionnel, le bon sens peut travailler pour vous: soyez clair dans ce que vous abordez et parlez en.  C’est de plus en plus vrai aujourd’hui (on nous le rabâche avec le diction anglais « content is king », le contenu est roi).

 

Stratégies de langues et géolocalisation

Par contre, là où votre marketing Internet peut ouvrir ses horizons, ce sont les langues que vous ne couvrez pas, ces hordes de visiteurs qui seront tout aussi intéressés par vos thématiques si elles sont disponibles dans leur langue.  Là, bonne nouvelle, c’est souvent moins cher et plus efficace de faire traduire votre contenu dans d’autres langues que d’en créer continuellement du nouveau.  Il y a de nombreux moyens de trouver des freelances qui s’en chargeront.  J’y reviendrai.

Stratégie de langues en SEO: contourner les difficultés

Là encore, vous aurez à bien choisir les marchés qui sont pour vous profitables, ceux que vous pouvez aussi intéresser et fournir (oui, restons honnête, il faut bien vérifier comment s’exporte votre service ou produit et si c’est légal).  Dans cette réflexion, vous aurez aussi à évaluer la compétition.  Ainsi, vous attaquer à l’anglais semble si naturel à tous que beaucoup viennent se noyer dans le Web anglophone, sans jamais avoir de retour.  Juste à coté, vous avez l’espagnol, l’allemand, l’italien et des dizaines de langues plus secondaires qui elles, peuvent facilement être ‘attaquées’.

Trouvez donc un marché à votre taille et lancez-vous.  C’est cette même idée de contournement: je sature sur mon marché, me bats péniblement contre les derniers géants qui occupent le terrain, celui au dessus de la ligne de flottaison de la première page de résultats sur la plupart de vos mots clés.  Autant reproduire ce que j’ai déjà développé sans trop d’efforts, sur de plus petits marchés où j’arriverai à me poser dans le triangle d’or, les 3 premières positions.